Pourquoi choisir le fluide R32 dans les solutions de chauffage et climatisation

La Commission Européenne a adopté une feuille de route afin de réduire de 80% les quantités de gaz à effet de serre à horizon 2050. Toshiba a choisi de développer de nouvelles solutions de chauffage et climatisation fonctionnant au R32. 
Le R32, c’est le fluide reconnu comme étant en passe de devenir le nouveau référentiel en la matière. Son empreinte environnementale est nettement inférieure à celle du R410A. En effet, il possède un GWP 3 fois inférieur et permet une efficacité énergétique plus élevée.

LA PROBLÉMATIQUE : QUE DIT LE RÈGLEMENT F-GAS ?

Entré en vigueur depuis le 1er janvier 2015, le Règlement Européen n°517/2014 F-Gas a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre fluorés. Pour cela, il limite progressivement les quantités en équivalent CO2 émises, qu’il est possible de mettre sur le marché. Des quotas ont été introduits avec un calendrier réglementaire prévoyant une diminution progressive de ces quantités jusqu’en 2030.

calendrier réglementaire

L’ANALYSE ET LE SAVOIR FAIRE DE L’INDUSTRIEL : LA POSITION DE TOSHIBA AIRCONDITIONING EN TANT QU’INDUSTRIEL ET LE CHOIX DU R32

Toshiba a choisi de développer des solutions de chauffage et climatisation fonctionnant au R32, depuis déjà deux ans en France. Ce choix a été fait pour nous permettre de continuer à progresser de manière pérenne sur nos marchés détente directe. La solution technique adoptée permet de répondre favorablement au calendrier réglementaire fixé par la Commission Européenne.

Les raisons du choix du R32 : il répond le mieux aux 4 critères de sélection suivants. 

Sécurité
– Faiblement toxique de par son classement A par rapport à d’autres gaz.
– Le R32 n’est ni hautement inflammable, ni faiblement inflammable selon la norme NF EN 378, mais seulement légèrement inflammable (Classe A2L)

Respect de l’environnement
– ODP (Ozone Depletion Potential) = 0 – Son impact est nul sur le couche d’ozone
– Faible GWP (Global Warming Potential) de 675 – Divisé par 3 en comparaison avec le R410A
– Fluide totalement pur, donc plus facilement recyclable

Efficacité énergétique
– Enthalpie R32 > R410A
– Performances R32 > R410A

Economique
Charge initiale – 30% vs R410A
Appoint de charge requis réduit
Coût du fluide inférieur

Un exemple concret d’un produits Toshiba au R410A et l’équivalent Toshiba au R32 illustre parfaitement l’intérêt du R32.

exemple Shorai R32

Le Suzumi+ R410A devient le Shorai R32. Pour une puissance équivalente, le Shorai R32 affiche un GWP inférieur, une charge initiale de réfrigérant plus faible et des performances (SEER / SCOP) supérieures. L’équivalent CO2 est réduit de 80% ! 

En choisissant de migrer vers des solutions R32, nous gagnons 80% de quantité de machines mises sur le marché : pour un split R410A vendu, nous pouvons commercialiser aujourd’hui 5 machines au R32 et respecter les exigences de la F-Gas.

La qualification du R32 
Sa qualification A2L (A = peu nocif – 2 = inflammable – L = légèrement) l’interdit dans les ERP (Etablissement Recevant du Public) de catégorie 1 à 4, la catégorie 5 l’autorisant.
Il s’agit de l’article CH35 de l’arrêté du 25 Juin 1980, portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les ERP. 

Les établissements recevant du public (ERP) sont des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises. Peu importe que l’accès soit payant ou gratuit, libre, restreint ou sur invitation. Une entreprise non ouverte au public, mais seulement au personnel, n’est pas considérée comme un ERP. Les ERP sont classés en catégories qui définissent les exigences réglementaires applicables (type d’autorisation de travaux ou règles de sécurité par exemple) en fonction des risques. Les catégories sont déterminées en fonction de la capacité d’accueil du bâtiment, y compris les salariés (sauf pour la 5e catégorie). Le classement d’un établissement est validé par la commission de sécurité à partir des informations transmises par l’exploitant de l’établissement dans le dossier de sécurité déposé en mairie. L’article CH35 réglemente notamment, l’usage des fluides frigorigènes dans les seuls ERP de catégories 1 à 4. Ces catégories sont caractérisées par un nombre maximum d’occupants. Ce nombre d’occupant est défini en fonction de la typologie de chaque bâtiment.

LES SOLUTIONS PRODUITS

La stratégie produit TOSHIBA Airconditioning de mise sur le marché
Il nous faut pouvoir répondre à l’ensemble des exigences marché et réglementaires actuelles. De ce fait, nous proposons dès cette année une offre complète au R32. Nous avons même rajouté de l’innovation au-delà des impératifs réglementaires avec notamment, des unités intérieures R32, compatibles entre les mono et multisplits, mais également avec certains groupes extérieurs R410A. 

Notre Calendrier 2018
Notre gamme Monosplits RAS destinées plutôt au marché résidentiel basculera intégralement au R32 à partir de juillet 2018.
Notre gamme Multisplits RAS adressant prioritairement les marchés résidentiel et petit tertiaire qui ne reçoivent pas du public, donc non concernés par l’article CH35, basculera intégralement au R32 également à partir de juillet 2018. Notre gamme RAV, plus orientée vers le marché Petit tertiaire, et installée également dans des ERP de catégorie 1 à 4, basculera aussi au R32 à partir de juillet. Cependant pour cette gamme, nos solutions au R410A seront conservées pour pouvoir répondre à 100% des besoins. 

Toshiba, vers une vision à plus long terme 
Quant à notre gamme DRV, majoritairement dédiée aux applications grand tertiaire, dès septembre 2018 de nouveaux groupes DRV au R410A, avec une quantité de fluide requise divisée par deux, seront mis en production. Une nouvelle génération de systèmes intégrant un fluide à faible GWP sera proposée en 2020.
Par ailleurs, en 2019, l’intégralité de la gamme PAC Air/Eau, pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sera également disponible au R32. Pour adresser plus fortement ce marché du chauffage, Toshiba prévoit d’importants investissements et le lancement de gammes complémentaires à l’offre actuelle.

Gamme R32 Toshiba 2018

Comment nettoyer les filtres de ma climatisation 

Les climatiseurs Air / Air ne font pas que chauffer et rafraîchir votre habitat. Les systèmes de filtration présents dans les unités intérieures assainissent également l’air à l’intérieur de votre logement. C’est un système de filtration à part entière. Lorsque vous procédez au nettoyage de votre climatisation, Il convient de nettoyer le filtre de votre climatiseur. Heureusement, c’est une opération très simple que vous pourrez réaliser rapidement avec la bonne méthodologie !

Les étapes du nettoyage du filtre de ma climatisation !

Accéder au filtre de ma climatisation pour procéder au nettoyage

  1. Éteindre votre l’unité intérieure de votre climatisation
  2. Ouvrir la façade de votre unité intérieure de climatisation pour accéder au filtre lavable nettoyer. Il s’agit le plus souvent de deux clips qui s’ouvrent facilement en utilisant les petits ergots sur les côtés.
  3. Retirer les filtres jetable en option ou les remplacé par des filtre a charbon actif en les . 
  4. Vérifier l’aspect général de votre filtre, si vous remarquez qu’il est troué ou cassé, il vaut mieux le changer. S’il est en bon état, il suffit de le nettoyer a l’eau avec une brosse en poile de nylon rigide.

Procéder au nettoyage du filtre de votre climatisation

 

  1. Pour nettoyer le filtre de votre climatisation, de l’eau chaude suffit. Il faut de le passer sous l’eau pour le nettoyer efficasement.
  2. Après le nettoyage, pas la a peine d’attendre que sa sèche pour le remettre.
  3. Une fois le filtre en place vous pouvez Refermer le panneau en façade.
  4. Remettre votre unité intérieure sous tension.

 

Ça y est, une étape primordiale du nettoyage de votre climatisation, celle du filtre, est terminée. votre climatiseur peut dès à présent continuer à purifier votre air intérieur !

pompe pour condensat de climatisation

Tous les systèmes de réfrigération produisent des eaux de condensation.

 

Pour les évacuer par gravité, il faut respecter une pente de 2 cm par mètre. Lorsque cette condition n’est pas remplie, il est indispensable d’utiliser une pompe de relevage.

 

Afin de réaliser une installation fonctionnelle et adaptée, les paramètres suivants devront être intégrés : le volume d’eau de condensats généré pour 1 kW de puissance d’un climatiseur est estimé à 0.8 l/h.

 

Un calcul simple vous permettra d’évaluer les condensats de votre installation : pour un appareil de 3,5 kW, les condensats à évacuer seront de 3,5 x 0,8 = 2,8 l/h 
(prenez une marge de sécurité de +/-10%).

 

Nous vous proposons une large gamme de pompes de relevage, de solutions écologiques et d’accessoires pour répondre à vos besoins : les pompes bi-blocs, les pompes goulottes, les pompes monoblocs .

filtre charbon actif climatisation

Les types de filtre de climatiseur

Il existe deux types de filtre de climatisation :

  • Le filtre mécanique ou électrostatique dont le rôle est de retenir les poussières, pollens et autres bactéries avec une filtration de 25 a 50 micron max
  • Le filtre à charbon actif lui élimine les mauvaises odeurs , virus et bactérie puisque sa capacité de filtration est de 00,1 micron. (utiliser notamment dans 
  • systèmes de filtration de l’air contaminé notamment dans les abris antiatomiques 😉

les climatiseur possède deux type filtre principalement un filtre anti poussier lavable et réutilisable et un autre anti bactérien selon le model se sont des petit filtre en mouse ou en fibre composite de plusieur couche mais celui ci est jetable au bout de 6 mois  Son rôle est de retenir les bactérie avec des maille plus fine . Du bon entretien de ce filtre dépend la qualité de l’air intérieur que vous allez respirer.

Les filtres de clim permettent aussi également de réguler l’humidité de l’air.

en cas d’absence du filtre jetable en option de climatisation

Beaucoup d’études récentes ont démontré l’efficacité du charbon actif pour  la qualité de filtration de l’air que nous respirons très polluer de plus en plus notamment en ville, en extérieur, comme à l’intérieur . Nous respirons de plus en plus de particules de toutes sortes : polluants chimiques, pollens, poussières, odeurs, virus et bactéries. Dans ce contexte, la filtration de l’air de notre habitat est logiquement devenue la solution ideal, si vous posséder une climatisation  cet possibilité s’offre a vous pour quoi s’ens privé.

Si tout fois le filtre est nettoyé et changé régulièrement, le système de climatisation améliore alors la qualité de l’air en la purifiant. Dans le cas contraire, un filtre climatisation encrassé sera responsable d’un air intérieur de moindre qualité, qui contiendra des poussières, pollens, bactéries ,virus etc

les pompe de relevage de climatisation

 

 

pour évacuer l’eau de condensation de la clim et quand l’évacuation par gravité des climatiseurs n’est pas possible pour diverse raisons soit que la pente nécessaire pour évacuer l’eau de condensation n’est pas suffisante ou qu’aucun sortie de vidange n’est disponible on peut utiliser une pompe de relevage de condensat. parmi d’autre solution qui existe

Crédit image Sauermann

pompe condensatIls  existe diferrents modèles, mais deux principaux modèles sont les plus utilisés.

Un modèle en deux parties composées, d’un bloc de détection avec flotteur (mécanique ou électronique) raccordé sur le bac à condensat du splite (ou mural ou d’un splite consol ou d’un casset) et d’un bloc pompe auto amorçante à piston de type solenoide employée plus particulièrement sur les splits system et autre multisplit.
Technologie utilisant un piston qui oscille à 50 cycles par seconde, les débits vont de 8 l/h à 15 l/h avec des hauteurs de refoulement de six mètres maximum.

Un autre modèle est de type monobloc centrifuge comprenant un réservoir, un flotteur, la pompe, constituant ainsi un ensemble complet.
Leurs capacités de rejet peuvent aller jusqu’à 500 l/h pour des hauteurs de refoulement de 20 mètres.
Toutes ces pompes évacuent l’eau par un tuyau de petit diamètre acceptant des longueurs assez importantes.
La plupart de ses pompes possèdent un contact de sécurité intégré libre de potentiel permettant d’arrêter le climatiseur en cas de débordement ou de dysfonctionnement de la pompe.
Toutes possèdent des filtres d’aspirations, qui faute d’être nettoyés régulièrement, gare aux fuites d’eau, c’est l’inconvénient de ce type de matériel.

Ils existent aussi des pompes péristaltiques* idéales pour les eaux dites chargées qui fonctionnent par compression d’un galet tournant sur un tuyau de petit diamètre qui de ce fait rendent la pompe non passante, lors de l’arrêt de la pompe aucun retour de condensats n’est possible.
Les galets de la pompe font office de clapet antiretour.
La pompe peut être montée au-dessus du bac à condensats, car elle autoamorçante jusqu’à 3 mètres. Elle est capable de pomper 6,25 litres/heure avec une hauteur de refoulement de 12 mètres et peut fonctionner en continu ou par détection au moyen d’un capteur à flotteur ou par une sonde.
*On appelle péristaltisme des mouvements permettant la progression d’un fluide à l’intérieur d’un organe creux.

Certains fabricants distribuent des pompes sans entretien qui ne possèdent pas de filtre d’aspiration, car leurs moyens de détection de niveau d’eau ne sont plus mécaniques, c’est une cellule infrarouge qui détecte le niveau dans le capteur. D’autres proposent des pompes « intelligentes » à débits variables, avec auto diagnostic, sans tube d’évent, avec démarrage contrôlé pour réduire le niveau sonore.

Nota : Sur les CTA ou les appareils avec une forte dépression dans le bac à condensat, un siphon en sortie avant la pompe à condensat est fortement recommandé, afin d’éviter que le flotteur reste continuellement en partie haute et que la pompe fonctionne en permanence.

Crédit image Sauermann

Top 5 des meilleurs pompes de relevage pour climatisation

 

 

Les mayeurs marque en premier gotec pour le rapport qualité pris puis sauwermane plus cher mais c est la plus performante 

Puis vient les marque les plus discounte siccom puis en dernier aspen leader européen mais pas dans la qualité se sont des pompe irréparable contrairement à toutes les autres 

Les floteur de pompe de relevage sont assez important puisque pour déporter une pompe plus loins que le mural ou se situe la clim pour ne pas faire de bruit dans la chambre du client il existe des rallonge mais c pas possible avec tout les pompe facilement sauf avec gotec qui fait vraiment des efforts de sur se plan 

Le R32, nouveau réfrigérants imposé par la force avec le prix du R410

BASE METHANE. TOXIQUE. INFLAMMABLE. H. CFC. HCFC. HFC. R32. R22. R23. Notes. Cl. F. R14.

Le règlement européen F-Gaz et la Directive Européenne ErP imposent des changements de réfrigérants. explication:

  1. En 15 ans, le R410A est devenu le principal fluide en climatisation. Mais son GWP de 2088 conduit les fabricants à rechercher une alternative. 

Rappelons le contexte. L’industrie de la climatisation est prise entre le marteau – le règlement européen F-Gaz – et l’enclume : la Directive Européenne ErP (Energy Related Products).

 

Le règlement F-Gaz vise à diminuer les émissions de gaz à effet de serre en Europe et s’intéresse notamment aux gaz réfrigérants utilisés en froid et en climatisation pour lesquels il prévoit un calendrier de diminution générale de leur contribution à l’effet de serre jusque vers 2040.

 

La Directive ErP, pour sa part, prévoit jusqu’en 2020, des étapes d’amélioration des rendements des appareils et, en ce qui concerne la climatisation, de diminution du bruit.

 

Les industriels de la climatisation doivent donc en même temps et par paliers de plus en plus contraignants, réduire le GWP (Global Warming Power ou contribution à l’effet de serre) des fluides qu’ils utilisent, améliorer le rendement énergétique de leurs systèmes et diminuer le bruit qu’ils produisent. Ce n’est pas si facile.

  1. Le R32 ne sera pas un fluide universel. S’il remplace avantageusement le R410A pour des applications jusqu’à 100 kW environ, il ne peut remplacer le R134a en grandes puissance. Ce rôle est pour l’instant dévolu aux fluides comme le HFO-1234ze. 

 

R32 : de nombreuses vertus et un inconvénient

 

Le R32 n’est pas un inconnu. Le difluorométhane CH2F2, dit aussi R32, est connu depuis les années 30. Le R410A est d’ailleurs composé à 50% de R32 et à 50% de R125.  Du point de vue thermodynamique, Danfoss, fabricant de compresseurs, estime que par rapport au R410A, le R32 affiche une capacité de refroidissement > 7%, un ratio masse/débit < 30%, une température de décharge maximale > 22%.

 

Ce qui se traduit, à puissance égale, par un gain de performance de 6 à 7% pour des applications de climatisation réversible et par une réduction de charge de réfrigérant R32 de 20 à 25% par rapport au R410A. A puissance égale, les machines au R32 sont de 18% moins volumineuses que celles fonctionnant au R410A.

 

Danfoss estime enfin que les compresseurs conçus pour le R410A peuvent être facilement modifiés pour un fonctionnement optimal avec du R32, sans qu’il soit nécessaire de changer leur technologie. Daikin a introduit son premier monosplit à détente directe au Japon en 2012.

Depuis, l’industriel a commercialisé plus de 5,5 millions de systèmes R32 dans le monde, dont environ 4 millions au Japon où Toshiba, Hitachi, Futitsu, Mitsubishi Electric, Mitsubishi Heavy et d’autres fabricants en commercialisent également. Bref, le R32 semble idéal à maints égards : plus efficace, GWP deux tiers plus faible que celui du R410A.

Il est cependant « légèrement inflammable ». Ce qui effraie beaucoup les climaticiens et laisse de marbre les chauffagistes, habitués à diffuser du gaz naturel, du propane et du butane dans les bâtiments de logement. Dans le R410A, les 50% de R125 sont là pour annuler l’inflammabilité du R32.

  1. En raison de sa légère inflammabilité, il se passera plusieurs années avant que le R32 ne soit éventuellement autorisé en ERP (Etablissements Recevant du Public) en France. 

Pas de R32 dans les ERP, pour l’instant

Du point de vue réglementaire, cette légère inflammabilité entraîne des conséquences réglementaires fâcheuses. Nous nous trouvons en effet en bout d’une cascade de normes. Selon la norme internationale ISO 817:2014, le R32 appartient à la classe A2L (faible toxicité A, légère inflammabilité 2L), comme les HFO-1234yz et HFO-1234ze, tandis que le R410A relève de la classe A1 (faible toxicité, ininflammable).

Le R290 (propane) relève de la classe A3 (non-toxique et fortement inflammable). L’ammoniaque R717 est classé B2L (toxique et légèrement inflammable). En Europe, la norme EN 318:2008 “Systèmes de réfrigération et pompes à chaleur – Exigences de sécurité et d’environnement” date de 2008, avant la modification de la norme ISO 817 en 2014.

La norme européenne EN 318 est en cours de modification pour la rendre compatible avec ISO 817, notamment en ce qui concerne la nouvelle classe d’inflammabilité 2L. Cette classe 2L n’existe donc pas encore en Europe et n’apparaîtra sans doute que vers la fin 2016.

En France, enfin, la réglementation sur la sécurité dans les ERP (établissements recevant du public) s’appuie sur la EN 378 et, pour l’heure, n’autorise que des fluides classés 1 (non-inflammables). On ne peut donc mettre en œuvre une installation de climatisation fonctionnant au R32 dans un ERP en France pour l’instant.

 

Il faut attendre une modification de EN 378 (fin 2016), puis une éventuelle modification de la réglementation française sur la sécurité dans les ERP en 2017, 2018 ou plus tard encore, avant que cela devienne possible. Uniclima, le syndicat des fabricants de générateurs, s’en occupe.

 

En cette fin d’automne, plusieurs fabricants ont annoncé la sortie de systèmes au R32, dont Daikin qui commercialisera une gamme de climatiseurs multi splits dès le premier trimestre 2016.

 

la clim a absorption a l’ammoniac

Les cycles à absorption:

Ce furent les premiers réfrigérateurs qui arrivèrent dans le premier tiers du 19° siècle.

Ils équipent quasiment la totalité des mini-bars des chambres d’hôtel. Ils sont toutjours très utilisés dans les zones où l’énergie électrique est peu disponible.

Le fonctionnement, très simple, est basé sur la capacité de l’eau à absorber en solution un produit puis à le désorber. Si ce produit est un gaz et que celui-ci peut se liquéfier à des températures proches de la température ambiante, le systèmes est parfait.

Il existe deux grandes familles de cycle:  à ammoniac (le plus ancien), à sels ou gels. Ces deux derniers ne peuvent pas produire de température sous 0°C.

L’ammmoniac est le gaz. L’ammoniaque est la solution d’eau et d’ammoniac.

Eosgen-tehcnologies travaille avec les cycles à ammoniac pour pouvoir descendre à des températures de -50°C.

L’ammoniaque est  un gaz peu coûteux, sans inconvénient pour l’environnement et dont les capacités calorifiques et de solubilisation dans l’eau sont avantageuses.

Compte tenu de son peu d’impact pour l’environnement par rapport aux CFC et leur produits de substitution, la législation française vient d’évoluer en 2010 sur l’utilisation des groupes froid à absorption.

Principe:

Dans un premier réservoir (désorbeur)  la solution eau/ammoniac est chauffée entre 80°C et 135 °C, suivant l’utilisation. L’ammoniac est évaporée et la solution appauvrie d’ammoniaque part du désorbeur soit par gravité soit par pompage..

L’ammoniac chauffé par le bain du désorbeur passe dans un refroidisseur puis est condensé. Le liquide est tranféré par gravité ou par pompage vers l’évaporateur (Zone frigorigène). Là, il reçoit la chaleur du milieur extérieur qu’il va refroidir en s’évaporant.

De nouveau à l’état gazeux, l’ammoniaque est transféré vers l’absorbeur ou il sera mélangé à l’eau. L’absorption de l’ammoniac dans l’eau est très exothermique ce qui implique que l’absorbeur soit refroidi. Cette chaleur peut être récupérée pour un deuxième cycle. Le mélange riche repart vers le désorbeur en traversant au passage un échangeur pour récupérer la chaleur de la solution pauvre.

Au global, le bilan énergétique est très positif parce que:

    – Très peu d’énergie est nécessaire à l’évaporation de l’amoniac (tension de vapeur faible)

    – L’énergie nécessaire à porter l’eau en température est récupérée.

   – L’ammoniac liquéfié a un bon coefficient de tranfert thermique et une bonne capacité calorifique.

   – L’ammoniac se dissout bien dans l’eau: 500 g/l

   – L’absorption est exothermique (2000 kJ/kg de solution): l’énergie peut être récupéréé.

Un cycle à 2 étages et pompes de circulation peut atteindre un COP de 2,5.